Le savoir-faire d’un maître distillateur est un métier pour lequel il n’existe aucune formation spécifique.
C’est pourquoi cet apprentissage, cet art de tirer la quintessence du fruit par un procédé aussi complexe que la distillation requiert des années d’expériences.

Expériences bien souvent transmises de génération en génération, c’est le cas de la distillerie Meyer.

 

La réception de fruits à la distillerie

L’ingrédient de base d’une bonne eau-de-vie est évidemment un fruit de qualité. La Distillerie Meyer y prête la plus grande des attentions et c’est dès l’arrivée du camion ou du tracteur que commence le contrôle, les fruits pas assez ou trop mûrs sont systématiquement éliminés pour ne garder que les plus beaux gorgés de sucre (et donc du futur alcool. Les fruits à noyau, ainsi que les poires, doivent fermenter tandis que les baies font l’objet d’une macération.

controle1   fruits   fruits2

 

Fermentation des fruits

Après cette sélection les fruits vont être délicatement écrasés, en faisant attention à ne pas casser les noyaux sur des fruits comme la cerise ou la quetsche, ils sont ensuite placés dans des cuves de fermentation thermo régulées et à remuage automatique toutes les 2 heures afin que tous le fruit fermente de la manière la plus stable et homogène possible.

La fermentation s’établit au bout de deux jours sous l’action des levures naturelles des fruits. La masse se recouvre alors d’écume et devient tumultueuse.
En une dizaine de jours, la plus grande partie du sucre des fruits est alors transformée en alcool. La fermentation est ensuite ralentie pour s’arrêter définitivement après six semaines environ.

cuve1_fermentationMEYER   cuve2_fermentation   cuves3_fermentation

 

La macération des baies

Les framboises et les baies sauvages ont une teneur en sucre très faible. Aussi une fermentation ne produirait pratiquement pas d’alcool. Elles doivent donc macérer dans une eau-de-vie de macération pendant un mois au minimum. Une légère fermentation se produit pendant cette période. Le mélange est ensuite distillé.

 

La distillation

La distillerie MEYER possède des alambics de la technologie allemande la plus poussée qui soit. Ils ont été fabriqués dans la région du Markdorf dans le Bodensee.

Ces 3 géants de cuivre ont été réalisés sur mesure pour la distillerie F.Meyer sur la demande de Jean-Claude Meyer en 2004.

Ils allient à la perfection modernité et tradition car ils reprennent le schéma classique d’un alambic mais allié à la performance d’un ordinateur qui aide le maître distillateur à optimiser sa distillation afin d’obtenir les plus de finesse possible de eaux-de-vie de fruits mais aussi des whiskys alsacien Meyer’S.

alambics500

 

Le vieillissement des eaux-de-vie de fruits

Le cœur de chauffe des eaux-de-vie ainsi distillé va vieillir de 2 ans pour les Grandes Classiques à 4 ans pour les eaux-de-vie Grandes Réserves.
Le vieillissement est des plus importants car il va adoucir l’eau-de-vie de fruits, le temps va faire en sorte d’emporter avec lui les éthers et offrir une eau-de-vie des plus aromatiques.

 

 

Retrouvez  nos produits en ligne sur :

 

buy_onlinemeyer www.distillerie-meyer.fr